Journée mouvementée à Tuléar pour protester contre l'assassinat d’une jeune fille Antandroy le 27 février dernier

Rakotofrancky

La ville de Tuléar était en effervescence à la fin de la semaine. Des tireurs de cyclo-pousses Antandroy ont manifesté leur mécontentement face à la mort de manière sauvage d’une fille qui fait partie de leur ethnie, assassinat qui est survenu le 27 février dernier.

Aucune mesure n’a été prise pour retrouver l’assassin afin de mettre en œuvre le DINABE selon les manifestants. Les éléments des forces de l’ordre sont entrés en action pour disperser les manifestants. Presque 67 tireurs de cyclo-pousse ont été arrêtés pendant la manifestation. Il a été décidé lors de l’entrevue de natif Antandroy et le chef de région Atsimo Andrefana que la dépouille mortelle de la jeune fille sera d’abord enterrée et les 33 bœufs réclamés par la famille seront livrés. L’enquête concernant l’assassinat se poursuit selon l’affirmation des responsables étatiques.




©Madaplus - Tous droits réservés
Madaplus.info vous informe que conformément à la loi "informatique et libertés" du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification aux informations qui vous concernent